« Marché(s), société(s), histoire et devenir de l’humanité »

22102008

Les 13 et 14 novembre 2008, salle IV, Palais de l’UNESCO, Paris, se tiendra un colloque international sur le thème « Marché(s), société(s), histoire et devenir de l’humanité », organisé par la Fondation Gabriel PERI, la Fondation Rosa Luxemburg, la revue « La Pensée », sous le haut patronage de l’UNESCO.

PROGRAMME PREVISIONNEL DU COLLOQUE

Jeudi 13 novembre

9h00 :              Accueil des participants

9h15-9h30 :     Allocution d’ouverture, Christina Von Fürstenberg, chef de la section des politiques et coopération internationale en sciences sociales et responsable du Programme MOST de l’UNESCO (France).

Session 1 : Rapports marchands et sociétés dans l’histoire

      La première demi-journée a pour objectif de caractériser les rapports marchands dans l’histoire en analysant dans des contextes et des expériences différentes comment se sont structurés des échanges non-capitalistes mais marchands et monétarisés.

Président de séance : Antoine Casanova, historien, directeur de la revue
La Pensée (France)

9h30-9h45 :     Les formes historiques : propriété / pouvoir / marché, introduction par Antoine Casanova

9h45-10h :       Remarques sur le marché en Grèce et à Rome, Jacques Annequin, historien (France)

10h-10h15 :     Les échanges marchands et monétarisés dans le Proche-Orient ancien, Michèle Casanova, maître de conférences à l’université de Rennes II-UMR 7041 (France)

10h15-10h30 :  Le développement du marché commercial en Chine par l’évolution historique demarché de la rue Hanzhengjie de Wuhan, NIE Yunlin, professeur de                            l’université normale de Chine.

10h30-11h15 :   Discussion

11h15-11h30 :    Pause

11h30-11h45 :   Le marché et l’esclavage sur le continent américain dans la seconde moitié du XIXème siècle, Rémy  Herrera, chercheur au CNRS, directeur de la collection « Forum Social » aux éditions l’Harmattan (France)

11h45-12h00 :    Échanges et discussions sur le marché dans les économies planifiées socialistes, Jacques Sapir, économiste, directeur d’études à l’EHESS (France)

12h00-13h :     Discussion

***

13h-14h30 : Déjeuner

***

Session 2 : Marchés et États – Classes et cultures

La problématique de cette deuxième session pourra être éclairée en introduction, par la portée et la signification du rapport entre Marché et État chez Marx et Polanyi, la force des marchés capitalistes et le potentiel d’innovation révolutionnaire du système. La réflexion s’orientera ensuite sur l’analyse du capitalisme contemporain à l’heure de la révolution informationnelle et ses contradictions.

Présidente de séance : Quynh Delaunay, sociologue (France)

14h30-14h45 :   Développement / efficacité / innovation / marché, introduction par Quynh Delaunay

14h45-15h00 : Mondialisation productive, mondialisation financière, problèmes du dollar, Jean-Claude Delaunay, économiste, professeur à l’université Marne-La-Vallée (France)

15h-15h15 :    Peut-on réformer le capitalisme financiarisé ?, Tony Andréani, politologue (France)

15h15-15h30 :  Rétrospective et perspective du développement du système financier chinois, LAI Hairong, directeur de la revue « Comparaison des systèmes économiques et sociaux » (Chine)

15h30-16h15 : Discussion

16h15-16h30 : Pause

16h30-16h45 :  Flux de main d’œuvre et marchés du travail, Nasser Mansouri-Guilani, économiste, responsable des études économiques à
la CGT, membre du Conseil économique et social (France)

16h45-17h :   Le plein emploi dans les sociétés de marché avancées, Helen Ginsburg, professeur émérite d’économie au Brooklyn College, université de New York (Etats-Unis)

17h-17h15 :     La marchandisation accélérée de l’art et de la culture et l’économie de « l’immatériel », Serge Regourd, professeur de droit public à l’université des sciences sociales de Toulouse (France)

17h15-18h :    Discussion

*

*          *
 

Vendredi 14 novembre

 9h15 – 9h30 :    Hommage à Alberto Martinez, économiste, ancien directeur de
la DIRINCO (Direction des Industries et du Commerce)                                             Chili (1970-1973), maître de conférences à l’Université de Reims, conseiller de
la Direction de l’Institut National des Statistiques du                               Chili, et Volodia Teitelboim, écrivain chilien, prix national de littérature, sénateur 1965-1973, qui nous ont quittés en janvier 2008.

Session 3 : Contrôle, régulation et dépassement des marchés : quelles voies se cherchent ?

Cette dernière journée aura pour ambition de traiter des alternatives, des expériences possibles de régulation des marchés capitalistes et de renouvellement des échanges.

Présidence :       Michaël Brie, directeur du département d’analyse politique, Fondation Rosa Luxemburg (Allemagne)

9h30-9h45 :       Alternatives et luttes pour l’émancipation, la justice et la démocratie, Michaël Brie

9h45-10h :         Vers un nouveau modèle de développement pour le bien-être des peuples ? Manuel Riesco, économiste, vice-président du Centre d’études nationales sur le développement alternatif (CENDA) (Chili)

10h-10h15 :       ALBA, Bancosur, Petrosur : avancées et périls, Luciano Vasapollo, statisticien, professeur à l’université
La Sapienza (Italie)

10h15-10h30     Le cas du Brésil, un représentant de la fondation Perseu Abramo (Brésil)

10h30-11h15 :   Discussion

11h15-11h30 :    Pause

11h30-11h45 :   L’expérience chinoise de contrôle et de supervision des marchés, Cheng Enfu, président de l’Académie du marxisme, Académie chinoise des sciences sociales (Chine)

11h45-12h00 :      Le cas de l’Inde  (en attente)

12h-13h :           Discussion

***

13h-14h30 : Déjeuner

***

Présidence :         Patrick Ribau, géographe, laboratoire SEDET – GREMAMO, Université Paris 7, rédacteur en chef de La Pensée (France)

14h30-14h45 :     La social-démocratie suédoise, entre libéralisme importé et socialisme de marché : mérites et limites, Johan Magnus Ryner, professeur de relations internationales, Université d’Oxford Brookes (Grande Bretagne)

14h45-15h :         Marché, dépassement du marché et rapports sociaux et de genre : l’apport du féminisme, Mario Candeias, politologue, bureau « critique du capitalisme et analyses sociales », fondation Rosa Luxemburg, institut de la théorie critique de Berlin (Allemagne)

15h-15h15 :         Quelles potentialités des forces productives humaines au XXIème siècle ?, Pierre Musso, philosophe, professeur de sciences de l’information et de la communication à l’université de Rennes II, et chercheur associé au Centre de recherches et d’études sur la décision administrative et politique (CRÉDAP, université de Paris I) (France)

15h15-16h30 :     Discussion

16h30-16h45 :      Pause

16h45-17h :         Clôture, L’après-marché ?, Maurice Decaillot, économiste (France).


   



INSCRIPTION DES PARTICIPANTS ET SERVICE D’ACCUEIL

Pour participer, prière de vous inscrire avant le 10 novembre 2008, en laissant vos nom et prénom, par mail à l’adresse suivante colloquemarche2008@gabrielperi.fr (inscription gratuite).

En raison des mesures de sécurité en vigueur à l’UNESCO, tous les participants devront passer par le service de sécurité à l’entrée présenter leur pièce d’identité et après identification seront autorisés à se rendre en
la Salle IV.

Au moment de leur inscription, les participants recevront un badge à leur nom. Ils sont invités à le porter pendant toute la durée du colloque.

Siège de l’UNESCO (Salle IV – bâtiment Fontenoy)
Entrée : 7, place de Fontenoy  – Paris 7
Métro : Ségur ou Cambronne
Plan d’accès
Un restaurant et deux cafétérias se trouvent dans l’enceinte du Siège de l’UNESCO. Plusieurs restaurants et bistros sont à proximité. Les repas sont à la charge des participants.







Blog Officiel de Martine VA... |
Mouvement Humaniste Algérien |
NOS PORTUGUESES SOCIALISTAS... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de la France en Li...
| Commission du Développement...
| MoDem Mulhouse