L’espoir meurt à 19% !

7 11 2008

Les militants ont voté; la sanction est tombée, et il revient à chacun d’en tirer les conclusions qu’il convient. Voilà notre analyse de la situation induite par les résultats qui placent la motion Royal en tête du vote du Parti Socialiste.

1. Un vote démocratique

En aucun cas il s’agit dans les lignes qui suivent de remettre en cause le vote des militants. Ces derniers se sont exprimés librement, en toute conscience, et nous devons respecter leur vote…même si nous le regrettons.

2. Fin de parti(e)

Le morcellement extrême du Parti Socialiste est désormais acté par le vote des militants. La motion « Royal » ne dépasse pas les 30% (une première pour une motion soutenue par un(e) candidat(e) à l’élection présidentielle au PS) alors que les motions Aubry et Delanoë se partagent la deuxième place avec 25%. La motion C de Hamon que nous soutenions arrivent en 4éme position avec 19% des suffrages.

Une nouvelle fois, il faudra ressortir de ce vote un medley de ces différentes motions, une sorte de consensus mou dans lequel chacun devra abandonner une partie de ses idées au profit de « l’intérêt général du parti ». Autrement dit, rien de nouveau au Parti Socialiste qui va poursuivre sa « droitisation » et se dirige vers une nouvelle défaite aux présidentielles. Mais les 29 % de « royalistes » peuvent se réjouir…puisqu’ils ont voté pour un rapprochement du Parti avec le MODEM, ils pourront voter Bayrou au second de la future présidentielle sans avoir de problème de conscience !

3. Ca suffit comme ça !

Guidés par des individus peu respectueux des idéaux socialistes, les militants ont donc refusé d’ancrer le parti à gauche. Et malheureusement, Hamon et les tenants de la motion C n’arriveront pas à contenir la dérive libérale et absurde du Parti.

Nous ne pouvons accepter d’assister au naufrage d’un parti qui sombre avec des idées qu’il n’ose même plus défendre. Nous pensons qu’il est temps de tout mettre en œuvre pour créer ce grand parti de gauche, cette nouvelle entité politique au service des citoyens qui doit, aussitôt sa création, réfléchir à un véritable programme de gouvernement prônant des valeurs républicaines, sociales, laïques.

Oui, ça suffit comme ça…les petits arrangements entre « amis », les tractations de couloir, les faux semblants qui vont une nouvelle fois avoir lieu au congrès de Reims. La machine à perdre est relancée…

Et nous qui croyions être seuls avons eu l’agréable surprise de voir que deux hommes, deux élus socialistes partagent la même analyse que nous. Jean-Luc Mélanchon et Marc Dolez, puisqu’il s’agit d’eux, nous annoncent sur un blog http://www.casuffitcommeca.fr/  qu’ils quittent le Parti Socialiste pour participer à la création d’un parti de gauche (ce que visiblement le Parti Socialiste n’est plus !).

Ainsi, nous ne pouvons que t’inviter, toi, militant socialiste ou simple femme ou homme de gauche déçu-e  du PS, de venir apporter ton soutien à ce mouvement nouveau que nous espérons en ordre de bataille pour les prochaines européennes.

Peuple de gauche lève toi et rejoins nous. L’heure est venue de nous mettre autour d’une table et de repenser le monde, l’homme, la société, notre République, la politique, les médias ./…

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Blog Officiel de Martine VA... |
Mouvement Humaniste Algérien |
NOS PORTUGUESES SOCIALISTAS... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Parti de la France en Li...
| Commission du Développement...
| MoDem Mulhouse